La Pomme

bandeau pomme cchc

 

La Pomme en Hautes Cévennes

Depuis de nombreuses années, quelques agriculteurs passionnés se battent pour réimplanter les espèces de pommes qui poussent traditionnellement sur notre territoire. En voici quelques exemples:

Bouscasse de Bres : appelée aussi Jeannette des Cévennes ou La Marie de Bres.
Cette variété faisait autrefois l’objet d’importantes productions. Le fruit est gros, à peau jaune vert, lavée de rose et rouge.
La chair est sucrée, juteuse, croquante et parfumée. Bonne pomme à couteau, à jus et à cuire, qui se cueille en octobre, acquiert toutes ses qualités gustatives à partir de décembre et se conserve jusqu’au printemps.
Cette vigoureuse variété, très fertile et très rustique est à conduire en haute tige. L’arbre fleurit fin mai. Une valeur sure pour la montagne mais qui perd ses qualités en plaine.

Bergade : petite pomme, jaune pâle striée de rouge, à peau épaisse.
C’est la seule pomme de Lozère qui arrive à maturité en août et offre un fruit rafraichissant à chair tendre, acidulée et juteuse, « doucette ».  A manger sous l’arbre car, comme tous les fruits d’été, elle ne se conserve pas.
L’arbre est très rustique et résistant aux maladies.

Bournette : fruit moyen, aplati, régulier, à peau jaune paille, lavée de rouge et striée de carmin. La chair est ferme, croquante, juteuse, sucrée et acidulée.
Pomme de très longue conservation qui se consomme jusqu’en mars.

La rouge de Villefort: Jolie pomme d’un beau rouge profond, chair généreuse et sucrée, très agréable à croquer. Une des meilleures pour la conservation mais peut parfois devenir farineuse. Variété qui se raréfie. L’arbre est résistant et adapté à l’altitude.

Très goûteuses, toutes ses pommes se dégustent en jus ou se croquent à loisir!