Les 10 communes

Les villages des Hautes Cévennes possèdent tous un patrimoine riche et particulier qui ne demande qu’à être découvert!

Aujac
Villages groupés autour de sa très belle église romane au clocher-peigne, Aujac est surmonté de son magnifique château dominant le plateau gréseux. Ses nombreux hameaux sont de toute beauté et ses accès à la Cèze, permis par de très beaux sentiers, vous feront découvrir l’extravagante hydraulique des Cévennes.
Vous pourrez aussi découvrir, au fil de vos balades, de très pierres gravées cachées aux creux des genêts et des bruyères.

Coordonnées et spécificités de la commune:

AUJAC – 30450 – 16.47 km2 – 186 habitants – Alt. 501m – Situé dans le Gard entre Génolhac et les Vans, sur les chemins de randonnée le Cévenol et GR44a.

Maire : Bernard ROSSET-BOULON – Place de la Mairie – 30450 AUJAC
Tél. 04 66 61 15 51 – Fax 04 66 54 07 28 – Email : mairie@aujac.fr
Lien vers le site internet : http://aujac.fr
Ouverture au public : mardi et vendredi : 9h à 12h et de 14h à 17h

Bonnevaux
Minuscule village que l’on cherche des yeux, camouflé dans son schiste natal, Bonnevaux s’aborde à pied, à cheval ou en voiture. Sa magnifique église romane à clocher-peigne et son abbaye sont à l’origine de l’expansion religieuse dans la région au X° siècle.

Le châtaignier y est roi et les grands parcours des crêtes procurent des sensations exceptionnelles au randonneurs amoureux de solitude et de grands espaces. L’architecture de schiste d’une grande rudesse offre rapidement toutes ses merveilles.

Aux XVII° – XVIII° siècles, Bonnevaux commence à perdre sa population qui émigre dans la plaine, puis définitivement avec l’ouverture des mines de charbon dans la vallée. Leurs descendants et les nouveaux arrivés ont contribué depuis pré de 30 ans à un véritable renouveau des hameaux: installation d’agriculteurs, restauration de l’église du XI° siècle, création de gîtes, mise en valeur du patrimoine bâti et paysagé…

Coordonnées et spécificités de la commune:

BONNEVAUX -30450 – 8,81 km2 – 99 habitants – Alt. 400 à 750m – Situé sur les flancs de la vallée de l’Abeau.
Maire : Roseline BOUSSAC – Village – 30450 BONNEVAUX
Tél. 04 66 61 12 68 – Fax 04 66 61 25 07 – Email : mairie.bonnevaux@free.fr
Lien vers le site internet : www.bonnevaux.com
Ouverture au public : mardi et vendredi : 10h à 12h et 14h à 15h30

 

Chambon
Chambon est le paradis de la baignade et de la pêche le long du Luech avec ses élégantes pontières de gneiss. Ce joli petit village vous offre en outre l’authenticité et la qualité environnementale de son bourg et de ses hameaux, qu’ils soient perchés en crête ou au fil de l’eau. Au détour de ses sentiers ombragés, vous pourrez découvrir les vestiges d’un passé minier glorieux ou encore un des plus beau Tumulus du Sud de la France.

Coordonnées et spécificités de la commune:

LE CHAMBON – 30450 – 14.65 km2 – 245 habitants – Alt. 207 à 644m – Situé dans la vallée de la rivière du Luech et sur les crêtes qui la surplombent.
Maire : Serge MEURTIN – Village – 30450 LE CHAMBON
Tél. 04 66 61 47 92 – Fax 04 66 43 27 38  – Email : mairie-du-chambon@wanadoo.fr
Ouverture au public : lundi 13h30 à 16h30 – mardi et vendredi 8h30 à 12h et 13h30 à 16h30 – samedi 8h30 à 12h

Chamborigaud
Simple hameau pendant des siècles, placé sur la Voie Régordane, Chamborigaud n’est devenue officiellement une paroisse qu’au XVII° siècle. La présence du village est pourtant attestée dès 1345, mais ce n’est qu’entre 1702 et 1705 qu’on parle de Chamborigaud lorsque ses habitants s’opposeront au Roi Soleil pour des questions religieuses.

Les village prend de l’importance lorsqu’au milieu du XIX° siècle, l’exploitation minière dans la région prend de l’ampleur. Toute une série d’infrastructures lourdes est alors mise en place. Pendant près d’un siècle, la vie s’organise autour de la mine, générant autant de malheurs que de richesses.

Dès la fin de la Seconde Guerre Mondiale, quand le pétrole apparait, le déclin du charbon se fait sentir. De nombreuses familles décident alors de partir, ce qui entraine la fermeture des écoles et des commerces. Aujourd’hui, ce petit village cévenol reprend de l’ampleur et se peuple d’habitants motivés et très investis dans la vie associative.

Coordonnées et spécificités de la commune:

CHAMBORIGAUD – 30530 – 17.86 km2 – 804 habitants – Alt. 259 m à  887m – Situé en pleine nature dans les     Cévennes méridionales.
Maire : Émile CORBIER – Place de la Mairie – 30530 CHAMBORIGAUD
Tél. 04 66 61 47 36 – Fax 04 66 60 02 52 – Email : mairie.chamborigaud@wanadoo.fr
Lien vers le site internet : http://www.chamborigaud.fr
Ouverture au public : du lundi au vendredi : 8h30 à 12h et 13h30 à 17h

Concoules
Concoules est un magnifique petit village au pied du Mont Lozère, dominé par de splendides chaos granitiques qui ont probablement inspiré « La chèvre de Monsieur Seguin » à Alphonse Daudet (sa famille étant originaire de Concoules, cet auteur mythique de sud de la France y a séjourné régulièrement).

Vous pourrez admirer l’architecture très aboutie de son église romane, véritable bijou de l’art local. Son écrin de verdure, sa moyenne altitude et ses très nombreux cours d’eau incitant à des parcours et des balades de grande qualité. De nombreux vestiges témoignent encore aujourd’hui encore de ce passé: le pont carolingien dit « le pont Vieux de Brésis », la Maladrerie située à la Bise Basse qui tenait lieu d’hôpital local pour les voyageurs et pèlerins, le château de Molhes et, bien-sûr, l’église Saint Etienne.

Le Voie Régordane, de Saint Gilles à Puy en Velay, la Voie Cézarenque, de Béssèges à Villefort, la Voie Cassdéenne, de Nîmes à la Chaise Dieu passèrent par les Cévennes, et plus particulièrement par Concoules.

L’élevage du ver à soie, la castanéiculture et l’activité minière ont également profondément marqué les Cévennes.

Coordonnées et spécificités de la commune:

CONCOULES – 30450 – 16.47 km2 – 260 habitants – Alt. 1000 m – Situé au pied du Mont Lozère, entre schiste et granit, dominé par son rocher communal.
Maire : René PRADEN – Village – 30450 CONCOULES
Tél. 04 66 61 15 62 Fax 04 66 61 25 95 – Email : mairie.concoules@orange.fr
Lien vers le site internet : www.concoules.fr
Ouverture au public : les lundi et jeudi : 9h00 à 12h00 et 13h30 à 18h00 avec ouverture au public : de 14h30 à 17h30 – Le vendredi : de 9h00 à 16h00 avec ouverture au public : de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00

Génolhac
Parmi les premiers seigneurs de Génolhac, on compte Bermond d’Anduze, neveu du comte de Toulouse Raymond VII. C’est sous son règne, en 1234, que la région bascule dans le catharisme. Louis IX et le Pape matent rapidement cette alliance des ennemis de la chrétienneté et rattachent le Languedoc au Royaume de France en 1242. Cet épisode douloureux de l’inquisition incita les Dominicains à bâtir un monastère et un couvent à Génolhac en 1302.

Avec la Guerre de Cent Ans, ce sont les anglais qui tentèrent d’envahir les terres de Génolhac. Rebelles dans l’âme, les Cévenols revendiquèrent leur appartenance au Royaume de France et repoussèrent les Anglais. Malheureusement, Génolhac subit de plein fouet les ravages de la Peste Noire en 1349.

Suit une période plus prospère : la Renaissance. Le relâchement des mœurs qui s’en suit amène Luther à exiger un retour aux racines du christianisme. Les Cévenols adhèrent en masse à cette nouvelle religion. Les Huguenots tentent alors de s’imposer autour du Mont Lozère, mais sont pourchassés et brûlés sur la place publique. Durant la Guerre des Camisards, on peut notamment retenir les actes héroïques et très contreversés de Jouany, chef camisard, et les 12 000 qui furent tués.

Les terribles inondations qui touchèrent Génolhac en 1795 et 1839 permirent le développement d’infrastructures dans et autour du village (RN 106, chemin de fer, gare…) renforçant l’essor de l’industrie minière dans toute la région.

Coordonnées et spécificités de la commune:

GÉNOLHAC – 30450 – 17.30 km2 – 917 habitants – Altitude moyenne : 500 mètres, s’étalant de 200 m à       1300 m – Situé en Hautes Cévennes, au pied du Mont Lozère et dans le Parc National des Cévennes.
Maire : Georges BESSE-DESMOULIÈRES – 54, Grand’Rue – 30450 GÉNOLHAC
Tél. 04 66 61 10 55 Fax 04 66 61 12 69 – Email : mairie@genolhac.fr
Lien vers le site internet : www.genolhac.fr
Ouverture au public : du lundi au vendredi : 9h à 12 h et 14h à 17h – Samedi : 9h30 à 12h

Malons et Elze
Malons et Elze est la commune la plus haute des Hautes Cévennes gardoises. Elle est composée de multiples hameaux disséminés dans une incroyable forêt de hêtres et de résineux d’une grande beauté :  les hameaux de Céssénades, le Salzet ainsi que le Frontal existent depuis le XI° siècle, les autres hameaux sont eux cités dans les sources littéraires à partir des XII° et XIII° siècles.

Malons et Elze, c’est aussi le paradis du randonneur, à pied ou en raquettes en hiver. A presque 1000 mètres, Malons vous offre son église romane à clocher-peigne et ses magnifiques sentiers qui vous rapprocheront des ruisseaux profonds du sud avec ses « gours » mystérieux ou du Chassezac du coté de Elze, étonnant hameau coincé entre Lozère et Ardèche.

Sur le parcours de la draille à moutons, de nombreuses roches gravées de cupules et de personnages attestent de l’ancienneté de cette voie. La date est estimée au Néolithique récent, soit environ 800 ans avant notre ère.

Coordonnées et spécificités de la commune:

MALONS ET ELZE – 30450 – 31.21 km2 110 habitants – Alt. Min. 219 m - Max. 997 m – Commune la plus haute des Cévennes gardoises, située sur le parcours de la draille à moutons.
Maire : Philippe GAILLARD – Village – 30450 MALONS ET ELZE
Tél. 04 66 61 10 94 Fax 04 66 61 12 94 – Email : malonsetelze@nordnet.fr
Ouverture au public : du mardi au vendredi : 9h à 12h

Ponteils et Brésis
Vous êtes ici au Nord du canton des Hautes Cévennes. Dans les hauts de la commune, un peu comme sur un belvédère, vous pourrez embrasser du regard le versant oriental du mont Lozère, l’horizon vers Portes et son château, et à vos pieds, cet océan de verdure. L’église, le château de Brésis (plus bas au bord de la Cèze) et la très belle ferme fortifiée du Chambonnet, sont ses fleurons historiques (ces bâtiments sont des propriétés privées et ne sont pas accessibles à la visite).

Gabrielle Chanel, dite Coco Chanel possédait une demeure à Ponteils et Brésis. En effet, la famille de cette célèbre couturière possédait un mas sur la commune. Aujourd’hui communément appelé « Mas Chanel », cette propriété, jadis auberge, existe toujours.

Les communes de Ponteils et de Brésis ont fusionnées en 1812. En 1836, la vallée de l’Yvernette avec Besses, Plaveysset et malaval est rattachée à Ponteils.

Coordonnées et spécificités de la commune:

PONTEILS ET BRÉSIS – 30450 – 27.80 km2 – 312 habitants – Alt. Min. 371 m — Max. 1 484 m – Située au nord du département du Gard, dans la zone périphérique du Parc national des Cévennes, traversée par la rivière la Cèze.
Maire : Pierre DE LA RUE DU CAN – Nogeirols – 30450 PONTEILS ET BRÉSIS
Tél. 04 66 61 11 74 – Fax 04 66 61 22 63 – Email : mairie.ponteils@nordnet.fr

Ouverture au public : tous les jours de 8h30 à 12h

Sénéchas
Dès 419, date de la constitution du diocèze d’Uzès, un sanctuaire chrétien remplace le monument primitif, sur l’emplacement de l’actuelle église paroissiale. Sénéchas compte alors une des communautés catholiques les plus importantes des Cévennes.

En 1839, la partie sud-ouest  du territoire de Sénéchas se détache pour former une nouvelle commune: le Chambon.

En 1872, avec les exploitations minières, la population s’accroit considérablement. La Première Guerre Mondiale et la fin de la période minière ont été très néfastes pour la commune mais ses habitants ont su rebondir et se reconvertir.

Coordonnées et spécificités de la commune:

SÉNÉCHAS – 30450 – 14.86 km2 – 245 habitants – Alt. 465m – Situé sur un plateau au coeur des Cévennes septentrionales.
Maire  :Oliver DEVÈS – Village – 30450 SÉNÉCHAS –
Tél. fax 04 66 61 17 78 – Email : mairie.senechas@wanadoo.fr
Lien vers le site internet : www.senechas.com
Ouverture au public : lundi et mercredi : 8h à 12 h – mardi : 13h30 à 17h30 – vendredi : 8h30 à 11h30