Les mines

bandeau mine

Le passé minier en Hautes Cévennes…

L’exploitation du charbon dans les Hautes Cévennes remonte au Moyen Age. A une échelle artisanale, on extrait le chrabon à effleurement.

Au XIX° siècle, le charbon est au cœur de la Révolution Industrielle. Cette exploitation génère une industrialisation assez importante de la zone, la construction de multiple bâtiments d’exploitations (hangars ateliers, cheminées, centrales électriques, réservoirs…), de transports (voies ferrées, plans inclinés, tunnels, viaducs…) et d’habitations (cités minières).

L’Histoire économique détermine une organisation de l’espace hiérarchisée et une sociabilité propre; l’organisation de l’espace est particulièrement visible dans les petits villages de la Jasse et La Vernarède construits et organisés autours de trois secteurs:

- le secteur de travail: le « carreau », les puits et les galeries

- le secteur des ouvriers: les logements, écoles, commerces et cafés

- le secteur de la direction: les bureaux administratifs, les « villas » et les « châteaux »

La sociabilité propre, c’est celle des cafés, des fanfares, des équipes de sports, du repos du dimanche et de la Fête de la Sainte Barbe. C’est aussi la grande générosité d’une population composite solidaire.

L’essor industriel, l’afflux de main d’œuvre, et les construction s’intensifient de 1820 à 1930 (construction de l’actuel village de Portes).

A partir de 1945, l’exploitation se réduit progressivement pour disparaitre complètement en 1954 à La Vernarède, en 1961 au Chambon et en 1965 à Portes. Ceci engendre le départ de nombreuses familles, la fermeture des écoles et des commerces, l’abandon puis la ruine des maisons…

Même si chaque commune possède son identité propre, elles partagent une même blessure causée par un déclin économique rapide et ravageur. Il a d’abord été nécessaire de panser les plaies et digérer cet épisode minier. Aujourd’hui, un mouvement de revalorisation du patrimoine minier et de ses traces se dessine: des vestiges sont dégagés, des sentiers de randonnées sont créés, des animations sont créées afin de faire découvrir ce patrimoine insolite caché au cœur des Cévennes.